Forum De Patrick N'Guema N'Dong


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Au pays des Merveilles ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Muyisi Na Moueny

avatar

Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Au pays des Merveilles ?   Mer 25 Jan à 13:21

Bonjour Patrick,
Il ya quelques temps j' ai eu une vision: J' étais à la cité Baraka à Libreville ( j'ai vécu ds cette cité qd j' avais 6-7 ans). Je me trouvais dans une zone où il y avait un terrain vague, dans de hautes herbes jaunies. ( Ds mon enfance, il y avait un raccourci ds ces herbes, il debouchait ds la ZI d' oloumi, à Gabosep plus precisement. Cette zone se trouvait derriere les maisons et les gens y jettaient souvent leurs ordures pour les bruler ensuite. Les enfants de la Cité disaient tjrs que Mami Wata etait la bas car elle vivait dans la poubelle). Dans la vision, j' etais a cette endroit precis, je cherchais je ne sais quoi dans ces hautes herbes mais j' etais là, je ne sais pas quel age car je ne voyais pas mon corps, juste mes mains, mes pieds et mes genoux. Les couleurs etaient jaunes et ocres comme au coucher du soleil vers 17-18h. Ensuite, sans transition, je me trouvais dans un rivière ( M' vézé) où j' avais l' habitude d' aller me baigner les apres- midi avec mes freres qd j' avais 6-7 ans à Bitam ( Tchimazok) lorsque nous partions en vacances avec mes parents. A cette époque, ma famille, les proches et les amis m' appelaient Mami, c' etait mon petit nom ( je vous le dis car apres cette vision, cette periode de ma vie m' a obsédé dans mes pensées et mes reves). A cet endroit ( dans ma vision) j' ai aperçu un clairière et trois femmes tres belles, tres grandes, identiques et nues, se laver, dans le silence avec un faisceau de lumiere qui transperçait la cime des arbres pour atteindre le banc de sable sur lequel elles étaient au milieu de l' eau. Je les observais, en contemplant leur beauté, j' etais litteralement envoutée par ce spectacle ( l' emotion etait tellement forte que j' ai pleuré a mon reveil en racontant cette vision a ma mere car c' etait un moment de béatitude, aussi il y avais une sorte de connivence entre ces femmes et moi car, je savais qu' elles savaient que je les observais mais m' ont ignorée, continuant à se baigner. Ensuite, sans transition, je me suis retrouvée sur une longue pirogue, sur un grand cours d' eau dans la foret, elle allait a toute allure, le paysage exotique de cette foret tres colorée defilait aussi a vive allure, j' etais debout à la proue de la pirogue et ma famille etait assise derriere, j' admirais la nature, toujours en admiration devant des couleurs, tous ces spectres de lumiere, il y avait meme des couleurs que je ne connaissais pas, mais toutes tres vives : du jaune, rouge vif, orange, violet ... Et nous nous dirigions vers ces chutes immenses qui formais un grand cercle, elle etaient tres hautes, et faisaient beaucoup de bruit, on n' entendait que ces cascades. Apres, sans transitions, je me suis retrouvée dans une sorte de crypte, avec des personnes ( de femmes mures essentiellement) avec qui nous ( je pense que je devais etre adulte) discutions de sujets actuels, de problèmes de société, c' etait une sorte de groupe de reflexion de femmes et nous essaiions de trouver des solutions, c' etait un cercle tres fermé. Les femmes devaient avoir la 40taine - 50taine, et elles avaient des visage tres sévères ou fermés,comme des masques. Apres, sans transition, je me suis retrouvée en train de tripatouiler un appareil electronik style Mp3 , dans la chambre d' une ado, je regardais cet appareil car je n'en n' avais jamais vu de semblable, j' etais meme etonnée ses capacités et la jeune fille me regardait comme si j' etais d' un autre siecle, ensuite , sans transition, je me suis retrouvee dans un grand batiment , stylle tribunal, je sortais de là pour aller dejeuner en ville, sur une terrasse, seule.
Je ne vous cache pas que cette vision m' a laissé perplexe et que, chaque jour, au quotidien j' essaie de reconstruire le puzzle. J' ai des elements de reponse qui apparaissent petit à petit mais, ce qui est clair, c' est qu' apres cette vision j' ai versé des larmes de joie car la beauté de ce que j' ai vu dans cette foret est indiscible. Je n' ai jamais autant pleuré de ma vie, mes yeux etait de veritables fontaines.
Que signifie ceci ? Et tous ces symboles, car je suis persuadée que chaque élément est une clé.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patricknguemandong
Admin
avatar

Nombre de messages : 185
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: uN AUTRE RËVE   Jeu 26 Jan à 10:54

Manboundi ! Ce rêve est peut-être un appel vers l'eau
"rêver c'est bien ! Le faire c'est mieux !"
PATRICK NGUEMA NDONG .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Au pays des Merveilles ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les sentiers de Noël à Osthouse ou "Mei au pays des merveilles"
» Cambodge : Le pays de l'éternel sourire
» Restaurants thématiques à Tôkyô
» Bon Anniversaire TED Eveline
» Bonne écurie - région Mons ou Hauts-Pays

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum De Patrick N'Guema N'Dong :: Partageons nos rêves-
Sauter vers: